Actualités

  • Concert de téléphone

    Au Postillon, on a lancé depuis l’avant dernier numéro une lutte pour la réinstallation des cabines téléphoniques (voir https://www.lepostillon.org/Le-cri-de-la-cabine.html).

    Pour lancer concrètement ce combat, nous organisons donc une scène ouverte devant la dernière cabine téléphonique de Grenoble, située au sein de la résidence universitaire du Rabot (sur les pentes de la Bastille – 10 minutes de marche depuis le Pont-Saint-Laurent).

    C’est le vendredi 30 avril, à partir de 17h. Et cet évènement est maintenu même si un peu de pluie est annoncé par les services météorologiques. On espère passer entre les gouttes, protégé par le Dieu des cabines téléphoniques. Prenez quand même de quoi vous couvrir...

    Ce moment, qui se déroulera dans le respect des aérations de fenêtre vu qu’il se déroulera dehors, sera aussi l’occasion de fêter la création de l’Oirct (Observatoire internationale de la réinstallation des cabines téléphoniques).

    N’importe qui peut venir déclamer un texte, une poésie, un slam, une chanson, un rap, pourvu que les écrits aient un rapport – même lointains – avec les cabines téléphoniques.

Derniers articles en ligne

0 | ... | 1000 | 1010 | 1020 | 1030 | 1040 | 1050 | 1060 | 1070 | 1080 | ... | 1100